Imagines-toi aux magasins

         


Tes amies t'appellent, elles veulent s'acheter des nouveaux vêtements pour la nouvelle saison. Une vois intérieure te dit de refuser, mais tes amies sont tes amies, tu acceptes. Alors, le jour J, vous prenez le métro, vous allez aux magasins. Vous allez à votre magasin habituel préféré, ah coup de poig en voyant les vendeuses... Toutes des belles jeunes filles minces.... En mini jupe.... Elles t'accueillent avec un sourire parfait pour un corps parfait. Tu te tais. Tu veux quitter cet enfer. Tu te promènes entre les rayons. Tes copines se sont choisi quelques vêtements. Elles sont toutes souriantes. Surtout, elles sont toutes si minces. Taille 00, taille 0, taille 1.... Tu leurs dis que tu trouves rien de bon. Une de tes copines te propose un super beau pantalon. Y'es juste trop beau, une occasion comme celle-là arrive jamais 2 fois. Tu la remercies. Tu choisis ta taille. Aux cas où, tu prends une taille plus petite... Tu leurs dis " ça va sûrement rapetisser dans le lavage, on sait jamais". Elles te croient. Ou font semblant de te croire... Tu vas à la cabine d'essayage. Tu essayes la plus grande taille. Tu sais déjà que l'autre ne va jamais te faire. Plutôt rêver. Le pantalon est très serré. Tu rentres le ventre. Tu fermes le bouton. De justesse. Tu l'enlèves vite. Tu sors. Tu prétends que ça va pas bien sur toi. Tes copines te croient. Ou font semblant de te croire. Tu dis que tu as envie. Tu vas aux toilettes. Sur le bol de toilettes. Tu pleures des torrents de larmes. Tu es trop grosse, toujours trop grosse, toujours trop grosse. Tes copines, elles, se sont toutes achetés des nouveaux jeans. Taille 00, taille 0, taille 1. Tu pleures encore, tu frappes tes grosses cuisses, tu prends ton gras de bras, tu te refrappes les cuisses. Plus jamais t'iras magasiner. Plus jamais. plus jamais. plus jamais. jamais.
 


         


04/10/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour