S'ouvrir aux autres

        


Avoir un problème de TCA, ce n'est jamais facile d'en parler aux autres, il faut savoir choisir le bon moment, la bonne personne et surtout les bons mots... Personnellement, suite à une remarque faite par mon père, j'ai complètement été anéantie et j'en suis vraiment pas fière, j'ai pas pu retenir mes larmes à l'école, alors j'ai été obligée de me confier à ma meilleure amie. Au début, j'ai cru qu'elle me comprenait, car je voyais qu'elle faisait tout pour me remonter le moral. Même si ses mots me donnaient aucun réconfort, je savais qu'elle était au moins là pour moi comme une vraie amie ferait. Cependant, je me trompais. L'autre jour, elle n'arrêtait pas de se critiquer, mais pas sérieusement, alors je lui avais dit (avec un ton blagueur): "tu devrais t'accepter tel que tu es, cesses de te critiquer". Puis, elle m'a lancé un regard croche et m'a répondu: " tu t'es pas vu toi avec ton " ohhh, mes parents me trouvent grosse et moi aussi..." ", mais le problème, c'est qu'elle le disait avec un ton qui voulait dire " je chiole pour rien, je fais juste ma drama-queen"... Là, j'ai su qu'elle n'avait rien compris du tout... Elle a cru que j'étais comme toutes ces filles qui se disent grosses juste pour parler... Mais dans le fond, non, j'ai des TCA, j'ai connu des crises s'hyperphagie, des jours où je mangeais à peine, chanque jour, je dois me contrôler, chaque jour, je me prépare à ce qu'on me critique sur mon poids.. Et elle a clairement vu aussi que le jour où mon père m'avait critiquée, à quel point j'étais boulversée... Et puis, je me suis dite, si ma propre meilleure amie ne peut même pas me comprendre, ne peut même pas me prendre au sérieux, qui ne voit même pas que je cris à l'aide, alors à qui me confier? Il y a tellement de choses que je suis boligée de garder pour moi-même et que je ne peux confier à personne à cause que je sais d'avance, qu'elles vont juste rien comprendre et se dire" voilà encore une autre qui se trouve grosse..." Une chance que j'ai ce blog... Faut-il nécessairement que ce soit des personnes qui ont traversé la même chose pour nous comprendre? Faut-il être né avec la compassion pour essayer de comprendre les autres? Je regrette tellement de lui avoir dit... J'ai extrêmement du mal à m'ouvrir... et le jour où je le fais, elle se moque de moi en faisant une imitation vraiment blessante... Mais bon, je vais pas la laisser me démolir comme mon père l'a fait et continuer d'avancer, mais ça fait toujours du bien de tout écrire, c'est un peu comme l'enlever de nos pensées =)


        



15/02/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour